Combien de fois n’avons-nous pas été désespérés en essayant d’expliquer le fonctionnement d’un ordinateur à nos grand-mères ? Combien de fois ne nous sommes-nous pas dit « Tant pis, elle est juste trop âgée pour ça ? » Si vous faites partie de cette catégorie de personnes, alors vous remarquez très certainement les progrès actuels des seniors en informatique. En effet, les personnes âgées tendent à être de plus en plus connectées. Et ce phénomène, qui commençait déjà à se développer par la force des choses depuis quelques années, a été amplifié avec l’arrivée de la pandémie de covid-19.Or, ce changement dans leur manière de communiquer, d’acheter et vivre, favorise le développement d’un nouveau marché digital, spécialement pensé pour eux. Quels sont les secteurs digitaux en plein essor, et quelles tendances remarquons-nous chez les seniors ? Voici un tour d’horizon de la situation.

Internet, un moyen de communication incontournable pour rompre l’isolement.

La période que nous traversons est, pour certains d’entre nous, synonyme d’isolement. Et ce ressenti est d’autant plus fort chez les personnes âgées, qui vivent seules ou en EHPAD, ne pouvant pas forcément voir leur famille. 

Ainsi donc, pour faire face à ce danger, les nouvelles technologies sont de plus en plus prisées. Que ce soit Skype, WhatsApp ou encore par exemple Famileo et Papoti, les personnes âgées y ont de plus en plus recours. Grâce à cela, elles peuvent communiquer avec leurs proches, quelles que soient les circonstances. 

Mais ce constat ne vient pas seul. Depuis le premier confinement au printemps 2020, les seniors sont plus présents qu’avant sur les réseaux sociaux. Effectivement, s’ils n’étaient que 12% en 2018, ils atteignent aujourd’hui les 43%. Cela s’explique notamment par le fait que des réseaux tels que Facebook ou WhatsApp sont aisés à prendre en main, et la convivialité qui s’en dégage est un réel atout. D’ailleurs, aussi fou que cela puisse paraître, certains d’entre eux génèrent une vraie addiction face à ces supports. Les contours de la notion de senior « cyberaddiction » commence à se dessiner dans les esprits.  

En quelques mois, nous avons donc pu voir une accélération de la connexion des seniors. Cette tendance était déjà bien ressentie depuis plusieurs années, pour aujourd’hui gagner grandement du terrain.

Un support pour s’approvisionner plus facilement.

Le confinement a été moteur dans la prise d’une nouvelle habitude : celle de se tourner vers les achats en ligne plutôt que vers les supermarchés physiques. En effet, le fait de recourir aux drives pour s’approvisionner en Produits de Grande Consommation (PGC) ou en Frais Libre-Service (FLS), est un phénomène qui s’est largement amplifié. Ce ne sont d’ailleurs pas moins de 2,8 millions nouveaux individus qui ont opté pour cette façon de consommer. Le plus intéressant, c’est que parmi ces nouveaux clients, plus de la moitié sont âgés d’au moins 50 ans !

Une autre information fondamentale à prendre en compte pour tous les entrepreneurs du e-commerce, est que 84,2% des 55-64 ans ayant plus acheté en ligne lors de la pandémie, souhaitent conserver ce mode de consommation à l’avenir. Voilà qui permet d’envisager un nouveau futur pour le commerce en ligne, grâce à une clientèle de plus en plus diversifiée, voire peut-être même inattendue.

Garder un accès à la culture.

Si tant de seniors se tournent aujourd’hui vers les smartphones, les tablettes et les ordinateurs, c’est également parce qu’ils leur permettent un accès au sport et à la culture. Films, matches de foot en replay, reportages sur YouTube, concerts virtuels : tout est possible pour les sortir de la lassitude. Mais ce n’est pas tout ! Internet est aussi pour eux un bon moyen de se tenir informé des dernières actualités. 

La tendance des journaux venant à disparaître, au profit de supports numériques plus écologiques, les seniors trouvent eux aussi de nouvelles alternatives. Par ailleurs, la praticité qu’ils découvrent dans la technologie, si elle ne fait pas toujours l’unanimité, est toutefois convaincante pour eux. Entre la possibilité d’agrandir les interfaces pour mieux voir, et cette facilité de pouvoir toujours plus personnaliser leur usage des réseaux sociaux et d’internet, est souvent un vrai soulagement. 

Les seniors, un marché en plein boom.

Si nous nous penchons sur la question de la digitalisation, nous constatons donc sans peine que le marché des seniors est en pleine expansion. Ce qui est largement compréhensible ! Si, il y a quelques années, ils n’étaient que très peu connectés, ce n’est plus le cas à notre époque. Cela implique donc qu’ils deviennent une nouvelle clientèle pour bien des entrepreneurs digitaux ! Et leur proportion n’est pas négligeable, étant donné que les personnes âgées de plus de 60 ans représentaient environ 25% de la population en 2016. Nous voyons ainsi fleurir un certain nombre de nouvelles plateformes et de nouveaux concepts, pour s’adapter à cette clientèle émergente. Et dans ce cadre, les applications sont très diverses. Des systèmes de jeu stimulant le cerveau aux moyens de communication, sans oublier les supports sportifs et médicaux, le panel de possibilités est extrêmement vaste.

Mais pour pouvoir les toucher spécifiquement, il vous faut connaître certains points :

  • Prenez garde à la protection des données, frein majeur d’utilisation de ces technologies chez les seniors.
  • Soyez clair et précis dans votre discours, pour ne pas perdre d’emblée votre prospect.
  • Optez également pour une communication visuelle sans chichis et percutante.
  • Développez des produits et des descriptions qui s’adressent à eux et à leur sensibilité, même s’ils seront à l’usage d’autres générations.
  • Prenez garde aux prix, dans la mesure où les seniors sont souvent très regardants par manque de moyens.

En France, plus de 13 millions de seniors utilisent donc les outils digitaux. Ce secteur, autrement connu sous le nom de “Silver Marketing“, devient indubitablement une niche. Mais pour l’exploiter, il faut bien avoir conscience des attentes de vos clients, ce qui vous permettra d’élaborer une stratégie payante ! Si tel est le cas, vous remarquerez sans peine que le marché des seniors est aussi connecté et juteux que celui des adolescents. Pour cela, il suffit de viser juste !