Le numérique devient un aspect incontournable du monde de la vente. En effet, la crise de la covid-19 a participé à cette prise de conscience, avec l’augmentation drastique de l’utilisation des click and collect et des services de livraison. Toutefois, afin que les petits commerces ne se fassent pas écraser encore plus par les plateformes de vente et autres multinationales, l’État a fait le choix de leur apporter un support stratégique. 

Si vous voulez vous lancer dans une transition numérique et décupler vos ventes en toute simplicité, voici quelques informations quant à ces modalités d’obtention d’aides à la digitalisation.

Les aides à la digitalisation pour les petites entreprises.

Quelle est la nature de ces aides ?

Petit commerçant, artisan, producteur, vous avez conscience de la rudesse de la concurrence et êtes en quête d’un moyen de vous démarquer ? Alors vous êtes au bon endroit. Effectivement, pour les résidents de l’Île de France, un chèque plafonné à la valeur de 1500€ est proposé pour vous aider à digitaliser efficacement votre offre. Vous pourrez le débloquer tant grâce à un document énumérant vos dépenses prévisionnelles que grâce à des factures réelles de digitalisation. De même, à une échelle nationale, pour les commerces ayant été contraints de fermer lors de la période de confinement, ainsi que pour les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, ce sont jusqu’à 500€ qui peuvent être obtenus pour développer un service de vente à distance et se remettre à flots aussi vite que possible.

Pourquoi y faire appel ?

Ce n’est pas juste en raison du contexte sanitaire que le digital est essentiel. En effet, le commerce de proximité tend de plus en plus à être abandonné, au profit de multinationales qui vendent leurs biens aux quatre coins de la Terre. Pourquoi ? Leurs propositions de vente en quelques clics représentent un vrai gain de temps pour l’utilisateur et le fait de tomber sur leurs liens en tête des résultats de recherche, facilite aussi grandement le processus.

Alors pour ne pas crouler sous le poids de la concurrence, bien souvent déloyale, il vous faut aussi vous faire connaître en ligne. Pour cela :

  • Créez un site internet graphique, attirant, recherché et pertinent,
  • Complétez-le avec du contenu SEO, qui vous permettra d’apparaître en tête des résultats de recherche,
  • Faites la promotion de votre site grâce aux campagnes SEA,
  • Soyez actifs sur les réseaux sociaux pour toucher une population de plus en plus grande,
  • Misez sur les marketplaces locales pour augmenter vos points de vente stratégiquement,
  • Proposez des services de click and collect, pour que vos clients fassent leurs courses en ligne et n’aient qu’à venir les récupérer,
  • Ne négligez pas la livraison à domicile, pour aussi éviter les déplacements à vos acheteurs.

Afin de mettre en place ces stratégies, un grand nombre d’agences sont là pour vous prêter main forte. Création de contenu optimisé, publicité percutante, mise en place du site de vos rêves : grâce aux dédommagements de l’État, vous pourrez donc donner un second souffle à votre activité, sans creuser vos dépenses.

Des aides également adressées aux collectivités.

A l’échelle de la collectivité, une aide pouvant s’élever jusqu’à 20 000€ vise également à promouvoir la digitalisation. En effet, si les petits commerces veulent disposer d’un espace commun de vente à distance, il relève de la commune de le mettre en place. C’est pourquoi ces différents acteurs doivent travailler main dans la main pour rebooster l’économie locale, en se basant sur les moyens pensés par l’Etat. C’est une façon privilégiée de se relever de la crise sanitaire et de pérenniser ses activités. Autant saisir cette opportunité !

Face aux conséquences économiques dramatiques de la crise sanitaire de la covid-19, l’État a décidé de soutenir les petits commerces de manière colossale. Profitez donc du contexte pour révolutionner votre activité à bas coût, en misant sur la digitalisation ! De manière à la fois à vous moderniser, mais aussi à gagner en visibilité, le numérique semble donc être une alternative pleine de promesses.

Passer au digital : rendre accessible la nécessité numérique.

La crise sanitaire de la covid-19 et les mesures prises par l’État ne sont pas sans conséquences pour les commerces. Et les auto-entrepreneurs sont en première ligne pour les subir. Toutefois, l’option de la digitalisation, dont la promotion est largement faite aujourd’hui, est un levier qu’il faut utiliser pour faire fructifier son activité en toutes circonstances. Car si elle vous permet de poursuivre votre développement y compris en cas de conditions sanitaires exceptionnelles, c’est aussi un atout de visibilité fondamental sur le long terme. 

Heureusement, des aides ont été établies pour vous permettre d’atteindre vos objectifs numériques.

Pourquoi faire le choix de la digitalisation en tant qu’auto-entrepreneur ?

Que vous soyez un artisan, un commerçant ou un auto-entrepreneur dans un tout autre domaine, la digitalisation est effectivement un bon moyen de vous faire connaître. Car à notre époque, nous sommes tous pareils : lorsque nous partons en quête d’un objet ou d’un service, nous prospectons d’abord en ligne pour rechercher les meilleures adresses. Autant dire que votre visibilité et votre gain de clientèle ne se développera de façon importante que grâce à cela.

Pour cela, créez un site internet bien référencé pour que l’on tombe facilement sur vous en faisant des recherches, et si vous avez des biens à vendre, ne vous privez pas de mettre en place des systèmes digitaux ! Par exemple, le click and collect est extrêmement pratique pour faciliter la vie de vos clients. Le principe est simple : ils créent un compte, réalisent leurs achats en ligne, règlent de manière sécurisée, choisissent un créneau de retrait et il ne vous reste qu’à préparer la commande pour l’heure prévue. Cela représente un gain de temps précieux pour eux, et votre magasin virtuel peut contenir, contrairement à votre boutique physique, un nombre illimité de clients.

De même, votre présence en ligne est idéale pour que vous puissiez atteindre des clients aux quatre coins du pays ! Avec un système de livraison bien pensé, la distance ne sera plus un frein à votre clientèle.

Finalement, il existe des marketplaces locales qui vous aideront à gagner en visibilité. Vous pouvez y référencer vos produits, et s’ils plaisent, vous attirer une clientèle grandissante !

Des aides pour simplifier vos démarches.

Le chèque numérique, pour soutenir la digitalisation en Ile-de-France.

Pouvant s’élever jusqu’à 1500€, le chèque numérique permet aux commerçants et artisans de développer leur digitalisation. C’est effectivement une aide qui peut être utilisée dans bien des cadres ! Que ce soit pour gagner en visibilité grâce aux campagnes de publicité en ligne ou pour faire appel à des spécialistes du référencement, mettre en place un service de livraison, acheter un site internet ou encore se tourner vers les marketplaces et le click and collect : presque tout est possible. 

Ainsi donc, si vous êtes inscrit au registre du commerce, que votre entreprise comprend moins de 20 employés et que cette aide est pertinente pour vous, n’hésitez pas à en faire la demande !

Le chèque numérique national.

Si votre entreprise est fermée administrativement, ou que vous travaillez dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, ce chèque d’un montant maximal de 500€ vise à vous permettre de vous tourner vers des solutions de vente à distance. Et celui-ci peut être obtenu à travers toute la France.

Sur présentation de factures démontrant un engagement digital, elle sera délivrée à partir du 1er janvier 2021 aux entreprises ayant souffert de fermeture pour raison sanitaire, lors de la pandémie de covid-19.

Grâce aux différentes mesures de support à la digitalisation mis en place par l’État, n’hésitez donc plus à vous tourner vers la digitalisation, levier majeur de fructification de votre activité !

ATTENTION: Cette subvention est valable jusqu’au 30 juin 2021! Contactez des maintenant votre conseiller IRONCLIC